Avant le départ

Nous vivons un moment de grand doute. Nous savons ce que nous voulons vivre. Cette vie en communauté presque à l’étroit en proximité qui sera parfois étouffante mais espérons remplie d’amour. Nous voulons prendre le temps de montrer à nos enfants la vie, le temps de leur montrer l’amour, le temps hors temps hors règle que la vie peut se faire aussi d’une autre façon. Que eux comme nous nous allons apprendre.

Notre doute il est dans notre maison. Comme parfois d’autres maisons elle nous sera parfois capricieuse, parfois même pire. Pourvu qu’elle nous mène. Aujourd’hui nous doutons du départ. Les temps modernes éliminent au fur et à mesure ces projets quelques peu marginaux qui peuvent se faire avec un peu d’argent. Et qui dit un peu d’argent dit vieille roulotte. Qui dit peu d’argent dit peu de crédit, qui dit aussi pas assez de taxe et donc pas d’acquis financiers pour la société, là haut ils ne sont pas gagnants. C’est ce que je pense… Du coup est ce que notre roulotte aura le droit au départ (le fameux contrôle technique) avec tous ces travaux fait avec l’âme et le cœur de 6 corps plus que prêts à partir. Le plus gros doute est celui de l’incapacité à relever. Si notre maison sur roue demande de trop pour rouler ou même nous dira-t-on elle ne franchira pas le départ au vue des nouvelles mesures techniques. Il faudra être raisonnable. Et il faudra nous (adultes) l’encaisser, réaliser. Et à nos enfants qui attendent depuis un an, leur construire une nouvelle base que l’on puisse tous se relever. Anja

Pour un grand voyage ou une grande aventure, il faut du courage un grain de folie, du travail et des efforts. Encore un peu d’efforts et nous serons sur les routes enfin.

Je chercherais dans cette aventure à me connaître, à me faire confiance et à m’épanouir. Je pense que ma vision des choses changera. J’apprendrais à regarder avec le coeur. Je veux défier mon esprit à laisser le temps faire, faire son oeuvre, être mon allier et trouver la quiétude. J’appréhende ce voyage rempli de tellement d’inconnus, de quoi sera t-il fait? Je me méfie, j’angoisse comme juste avant une grande course mais cette fois ci toute la famille embarque, c’est une grande responsabilité. Mais je sais que je serais soutenu dans cette course lente qui sera la notre. A chaque problème nous trouverons une solution ensemble. Pourvu que la vie me rapprochera encore plus de mes enfants. Une vie calme en famille loin du stresse de l’heure et la minute, leur donner l’occasion d’avoir leur rythme chacun, leur style « Oublier le réveil ! » et vivre avec lever et le coucher du soleil.

Je m’attend à rencontrer, échanger et apprendre toute matières confondues: famille, travail, métier, croyance, la nature, les saisons, la flore et la faunes tout. En tout cas beaucoup. J’aimerais apprendre un mode de vie alternatif concernant l’éducation, l’habitat, la société. Sortir de ce train qui mène on ne sait où, et prendre mes pieds (et les roues le bus) pour explorer, être heureux dans ce/ceux qui m’entoure/nt et les trouver grandioses et magnifiques. Etre conscient de ce que j’ai. Découvrir, oser, rassurer, me permettre. Rémy

Ce contenu a été publié dans Duo Parents. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *