En route saison 1

Jeudi 27 Juillet nous avons pris les routes plus grandes. Dépassant les frontières normandes. Direction le Sud, Viols-le-Fort. Sous la chaleur caniculaire, les pauses sont nombreuses et les tensions sont palpables mais la route se passe plutôt bien.

Je suis équipé de mes 4 panneaux solaire qui pour le moment ne fonctionnent pas. Pourquoi ? J’ai aussi des arrivées d’eau mais pas de grandes cuves d’eau alors on se contente dans l’habitat d’un bidon de 30L + 2 bac ikéa rempli + la fontaine qui donnent environ 80L pour 6. Bon d’accord mes soutes sont quand même remplies. J’ai même mon extension : la grande tonnelle jaune.

Pause pour la nuit dans une aire aménagée par un agriculteur.

Sur les routes on m’équipe de moustiquaires qu’on peut voir sur la portes d’entrée sur la photo.Je stoppe la tribu à plusieurs endroits sur la route. Une petite ferme à la frontière de la Normandie, à la Ferté Saint Aubin, dans des parcs, des étangs bref on essaie d’être créatifs. Je sens que la tension est là car mon conducteur est un jeune permis et c’est une grande famille qu’il a sous sa conduite dans ce grand véhicule que je suis. La route ne convient pas toujours. Les kilomètres, les pauses s’enchaînent et nous arrivons à Cuzac : destination de coeur. On y reste 4 jours et j’y ai entendu quelques acclamations de joies.

Sur la route je décide un peu avant la fin du grand premier trajet de leur donner un point d’expérience. Je me casse un ressort. Ce n’est pas grand chose mais du coup la pédale d’accélérateur est dans le vide. Ah ! Ah ! Ah ! Un petit vent de panique silencieux des parents pour gérer le soucis en plein dans une route voies rapides. Mais le problème a été géré sur le bord de laroute le sur la bande d’arrêt d’urgence. Un appel aux dépanneurs de Lodève car il est décidé qu’avec les mini Maurice ils ne pourront pas y faire face c’est trop dangereux. Hop et c’est reparti. Et puis nous arrivons à notre destination de cet été mais ce qui nous attend est fou ! Nous avons décidé de nous arrêter dans l’Hérault à Viols-Le-Fort dans l’association Kuna Yala. L’accès au terrain est une entrée entre poteau de 3m. Il est tard est au bout de 5 manœuvres on ira se poser sur un terrain un peu plus haut largement plus accessible. Je suis essouflé ! Ben oui je ne suis pas non plus tout jeune même si je suis costaud. tellement que le lendemain matin on voit que j’ai une fuite de gazoil par une durite. Avec agacement car tout cela est inconnu ils me réparent tout de même tranquillement et Hop ! Tout neuf ! Merci. Allez cette foic-ci on est un peu plus frais ! Nous rentrons en marche arrière. Et on rentre mais ce n’est pas fini au moins une dizaine de manœuvres encore pour aller s’installer sur notre emplacement. Et voilà maintenant il n’y a plus qu’à faire connaissance. Il s’agit d’un écolieu de partage où plusieurs familles vivent dans des habitations nomades type : tiny house, camion, bus.

Voyez mes moustiquaires !

Après quelques nouveaux travaux, sachez que j’ai été équipé de fermetures à clé pour mes soutes, nous sommes partis faire une visite : Saint-Bauzille-de-Putois où nous avons été déçu du village, par contre les grottes des demoiselles saisissantes ! Il faut aller visiter !

Ensuite nous nous sommes installés dans la maison du grand site à Saint-Guilhem-le-Désert. C’est payant, genre bien payant ! Mais il y a des services dont navette pour aller visiter Saint Guilhem même. Car là nous sommes au plan d’eau en bas du pont du Diable. Excquis ! Payant mais satisfait du lieu. Nous sommes restés une journée + une nuit + une journée = 20€

Ensuite après quelques errances nous sommes allés au lac du Salagou. Qui vaut le détour et même plus. Il faudrait y retourner et y rester un peu plus.

Nous partons pour un deuxième road trip. Première halte à Laroque juste après Saint Bauzille de Putois que nous avons déjà fait. Et comme par hasard juste à côté d’un vide grenier nocturne. C’est les aînés qui étaient contents et qui ont fait un achat de cartes pokémon du coup.

La montée a donné des sensations

Ensuite nous sommes allés au Mont Aigoual station météorologique très instructive et bien pédagogique.

la station météorologique du Mont Aigoual

Vraiment très sympa et comme nous étions en hauteur nous avons eu un bon bol d’air frais. Me voyez-vous ? Nous possédons maintenant une carte des étoiles.

lieu de bonnes baignades eaux limpides
Saint André de Valborgne

Nous nous dirigeons pas sans mal vers les prochaines destinations à travers les petits villages et les routes vraiment pas large. L’expérience se fait plus belle, les paysages sont tout aussi extraordinaires et même certains dignes des films. Nous sommes aussi allés jusqu’à Anduze pour faire le train vapeur qui nous a malheureusement déçu car finalement les beaux paysages nous les avions déjà découvert par le bus, ils étaient 5 fois plus magiques. Les 50€ dépensés ne valaient pas le détour. Nous aurions simplement dû regarder le train arriver ou partir.

Très jolie petite ville d’Uzès
Oui nous sommes allés visiter la ville d’Uzès qui est vraiment intéressante et jolie. Après une longue visite nous avons mangé de la fougasse et 6 bonnes glaces au glacier.
La cathédrale saint je ne sais plus
Le train vapeur d’Anduze
Ce contenu a été publié dans Le car et la route. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *