En route saison 2

Après 4 mois passés à la ferme du petit cromagnon, nous reprenons la route vers la Normandie où il me faudra de nouveau passer le contrôle technique.

Je leur fais tout de même une bonne frayeur. Je bloque mon démarrage comme ça on trifouille, on farfouille et on n’oublie pas de quoi je suis fait. Tu bidouilles un peu tu reprends les plans et comme ça de nouveau on refait connaissance. Et ouais c’était simplement ma pédale d’arrêt moteur qui était grippé, c’était génial !!!! Nous sommes le 19 février 2020 nous partons doucement mais dans le bus ils ne sont que 2 ! Et oui j’ai vu la voiture partir avec les 4 enfants, ils sont chez les grands-parents. Bandes de veinards les parents sont en solo !

Mon moteur V8

Premier départ molo seulement une heure de route car cela fait 4 mois que je n’ai pas roulé. Direction Périgueux. C’est vrai qu’ils on l’air beaucoup plus zen. Où va t-on ? Direction Poitiers ! Ah oui d’accord les parents se font une escapades au Futuroscope tant qu’à faire sans les enfants ! C’était dingue arrivé là bas au bout de 2 grandes heures de trajet. Le parking sur lequel je devais me poser était fermé ou plutôt en travaux. Bah ça met un peu de piquant, de dernière minute c’est tendu et c’est toujours le même discours.

mais ils y sont quand même et il s’aiment toujours

Puis finalement hop direction Le Thuit-Anger. Entre temps nous avons rencontré un jeune garçon et sa mère qui ont gentiment déposé un coulis de fraise et un sirop mmmhhh ! Les parents ont succombé. Bon plusieurs fois ils se sont laissés aller, je les ai vu revenir avec du pain et du chocolat à tartiner. C’est pas le tout mais j’ai un contrôle technique à passer moi ! Je ne veux pas vous mettre la pression mais je veux voir si vous avez pris soin de moi.

Arrivés à Thuit-Anger directement quelques travaux de dernière minute et Hop garage au même endroit que l’année dernière. On ne change pas une équipe qui gagne. Le garage poids lourds bernayens. Et puis bah ! Je reste coincé dans le garage pendant 2 mois quasiment. Oui confinement même moi !

La yourte
la cueillette des fraises

Ca tarde pourtant la famille a hâte de repartir sur les routes je ressens jusqu’ici leurs ondes. Ce confinement Covid est pas bon pour les affaires. Bon aller c’et reparti ça y est le déconfinement à 100km c’est quoi ? Alors je veux faire 100km !!! Et voilà nous voici à LA Ferme du TANGA à Longny au Perche. Et là il y a un coup de foudre. Les 2 familles s’entendent à merveille ! Vais-je rester là encore pendant 4 mois ? Non. Il s’y passe beaucoup de chose, je vois énormément de fraises, des jeux, des travaux des belles nuits arrosées.

la ferme du Tanga

Mais on n’y restera pas 4 mois. Le lien d’amitié est tissé et l’envie de prendre les routes est bruyante. En attendant le déconfinement total les familles vont se promener. Les enfants auront leur temps de découvertes autant pour les grands que pour les petits.

Parc animalier d’Ecouves

Et C’est PARTI !!! Déconfinement annoncé ! Direction La BRETAGNE ! En passant par Saint Denis sur Sarthon où les enfants découvrirons un méga super skatepark jump. Le bus passe mais pile poil.

Nous faisons la découverte d’une application vraiment sympa. C’est Geocaching à présent certaine ballade prenne une autre dimension. Bon parfois trop.

La chèvre angora

Nous faisons halte dans une ferme où la chèvre angora est splendide. Une belle balade en vue. L’animal star est l’âne d’où il tire leur lait pour en faire des produits. Les fruits de la balade sont récoltés et une description de certains arbres encore une fois oublié mais cela va certainement rentrer un jour.

Le lac de Saint Aubin à Pouancé
découverte de l’application Géocaching

Nous faisons halte obligatoire dans un lieu précis pour recharger en eau et décharger en eau sale environ tout les 4/5 jours pour être bien. Et là je ne sais pas où on est mais le lieu est sympa fleuri et ludique pour les enfants qui ont besoin de bouger. Bémol c’est que on dirait il y a personne dans ce village sauf une maison de retraite alors c’est étrange tout ces aménagements.

Promenade de cet étrange village mais sympa car arrêt pour l’eau et vidange.

Et nous arrivons pour la Bretagne par le nord de la Loire Atlantique où nous irons voir des plus anciens amis ce qui nous fera le plus grand bien.

Nous arrivons par Saint-Lyphard, Herbignac, La Baule, le Croisic et Guérande

Après des kilomètres et des heures d’attentes nous voici arrivés à la limite de la Bretagne mais nous on dit déjà Bretagne. Nous arrivons à Saint-Lyphard exactement à Kerhinet un endroit atypique à visiter. Nous avons une pseudo autorisation pour stationner pour 2/3 jours car il n’y a pas encore trop de touristes. Alors il y a des anciens amis qui rendent visite au bus, des minis goûters enfin bref le covid rend un peu fade ces visites mais on fait comme on peut. Et pendant ce temps là on m’allège. Et oui ! Vente de la machine à laver qui d’après n’est pas rentable en place occupée par rapport à la fréquence d’utilisation. Bien raison, le choix est pri de faire des détours par les laveries automatiques plutôt que de perdre quasi un 1m².

Les marais de la Brière, Bréca.

Une place de parking exclusivement réservée pour le bus chouette place. Une visite guidée en chaland à travers les marais. nous avons aperçu une couleuvre et pleins d’oiseaux. visite très instructive Attention les moustiques arrivent !

Nous avons été accueilli à la ferme du clos Mouchard chez Agnès. Elle a des cochons, des chevaux, des chèvres, des poules et poussins, des chats et des chiens. Alors nous en profitons pour revoir Guérande et sa ville intramuros sans oublier bien sûr Le Croisic la côte sauvage et les quais et la plage de Saint-Nazaire. Ensuite le départ Bretagne la vraie soi-disant.

LA BRETAGNE

On commence par s’arrêter à la Roche-Bernard, une visite s’impose. Une idée émerge. Voudrait-on me remplacer par un bateau. Je n’espère pas, cette famille me plaît bien alors bon si je peux rester avec eux c’est autant ce que j’aimerais.

Le lendemain je les emmène alors à bon port et décide de ne pas faire trop de blabla, cette idée du bateau m’angoisse un peu. Nous voici alors à Carnac pour une petite semaine. Ce n’est pas encore les grandes vacances alors pour le moment les parkings ne sont pas encore pleins. Mais ça ne saurait tarder. En attendant mes petits habitants vont découvrir Carnac et ses menhirs et autres cailloux magiques.

Les alignements de Carnac

Ils me laissent au parking alors à eux s’impose une marche de 40 minutes pour rejoindre la plage. Elle est méritée. Dans la ville de Carnac sera achetée la mythique chemise bleue de Eden qu’il aura bien du mal à quitter pour au moins la laver. Dans la ville de Carnac aussi on retiendra cette chasse aux trésors sans trésors ! Moui ! Les aléas de ne pas être en vacances en même temps que les autres. Les cachettes n’étaient pas encore prêtes mais à l’office du tourisme on te vend déjà les parcours. Quelle arnaque pour les enfants ! Nous quittons Carnac sous l’affluence des vacanciers qui inonde les parkings et la plage. Nous partons destination Pontivy.

Pontivy

Arrêt sur le côté herbe et ombragé. Vue sur la rivière et accès quasi direct à la piscine municipale. Alors les enfants c’est cool hein le bus ?!! Il est sympa ce Setra oui ! Les voilà partis à visiter la ville Napoléonienne. Visite guidée de la partie médiévale, balade, pique-nique, et… piscine et piscine. Ah madame à trouver le magasin du vide-grenier permanent. Cette ville est bien sympathique. On y retient qu’il souhaite garder leur magasins.

Et comme souvent une bien belle rencontre Nicolas le coiffeur, il a pu redresser les cheveux de l’aîné. Je crois qu’il était temps. Nicolas contact gardé. Qui nous mènera à notre prochaine étape : direction le lac de Guerlédan.

Une randonnée autour du lac de Guerlédan thématisé sur la roche.

Un parking vaste où l’embarras du choix pour me garer à fait longuement hésiter mes propriétaires. Ouf je peux enfin poser mes roues, et les aînés s’enfuient derechef poser la tente à proximité du bus. D’accord ce soir il ne dorment pas avec nous. Alors ici nous avons le droit d’être posé à 5 minutes de la plage, fourni avec un square et un snack. On va pouvoir s’y faire ! Allez-y, profitez ! Moi j’ai 150 chevaux à reposer.

3 jours plus tard je sens qu’on me secoue un peu, on remet de l’ordre et hop voilà qu’on redémarre. Pas très loin apparemment. En bas du lac près du musée de l’électricité. Ok une visite instructive se doit. Il s’agit d’un musée pour découvrir comment fonctionne l’énergie hydroélectrique. Ensuite on y voit divers accessoires pour la distribution de l’électricité, puis on continue sur l’évolution et le progrès qu’ont amené l’électricité : les machines, la technologie, le confort. Puis le téléphone portable que les enfants ont à peine reconnu car le nokia 3310 est un objet du musée. Hum ! Hum ! Le nokia est plus jeune que moi…

Les hauteurs du lac de Guerlédan

Puis en fin de journée on se pose sur une petite aire où forcément la balade du lendemain titille. Et le lendemain devinez quoi les voici en route pour une autre balade type géocaching. Sur leur route ils croiseront l’âne brasseur avec qui ils discuteront bière et randonnées et croyez-le, cela leur donneront encore une idée. Non mais vraiment !!! Ils sont incroyables, je vais vraiment me sentir seul moi. Ils pensent maintenant à voyager en âne. Bon heureusement ils ne peuvent pas faire ça toute l’année. Allez partons d’ici !

Notre prochaine destination est un peu féérique. Nous allons à Huelgoat. Visiter une certaine forêt de granit qui va normalement nous rappeler le Sidorbe du Tarn.

Ce contenu a été publié dans Le car et la route, Zap et moi. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *